profile_randy_yalozRandy Yaloz, un avocat américain expert des questions liées à la création

Dans le Droit on dit souvent que ce sont nos clients qui nous font. Jeune avocat, collaborateur dans un grand cabinet,  j’ai réalisé que le droit de la propriété intellectuelle était le domaine qui me passionnait le plus et dans lequel j’étais le plus efficace. Je suis devenu un expert  de ce domaine, d’abord avec le milieu artistique puis avec l’ensemble des professions concernées et dans différents domaines : nouvelles technologies, droit des sociétés, dépôt de marque, droit à l’image, contrat de cession, etc.

J’ai acquis avec les années, un sens aigu de la stratégie et une excellente expérience de terrain. Je sais surtout que je ne suis pas là par hasard. Mon métier, comme mon expertise sont venus de choix que j’ai assumés.

Je suis né à New York City. J’ai commencé par étudier la communication et les sciences politiques à l’université de New York puis de Tel Aviv. J’ai réalisé que je voulais devenir avocat et ai ainsi étudié le Droit à la New York Law School puis à l’université de Panthéon Assas. Très vite j’ai monté mon cabinet à Paris car l’indépendance et le fait d’entreprendre m’importaient. Je me considère aujourd’hui comme un avocat franco-américain.

Cela n’a pas été sans risques, ni sans peine, mais sans cela on ne devient pas un bon avocat, tout comme on ne devient pas un bon écrivain. J’ai toujours été combatif avec un engagement de tous les instants et un sens aigu de l’anticipation, dans tout ce que j’entreprenais. Parce que j’ai pris des risques à titre tant professionnel que personnel et que j’en connais le coût, j’assume tous les risques aux cotés de mes clients.

C’est la raison pour laquelle j’ai des relations sincères et durables avec eux. C’est une confiance qui m’honore  et qui me pousse tous les jours à les conseiller, les protéger et les défendre. J’ai beaucoup de chances de recevoir des personnalités qui me présentent des idées brillantes, des concepts novateurs ou des œuvres révolutionnaires. A moi ensuite de faire ce que je sais faire : donner corps à l’éphémère.

Voir les correspondants et partenaires du Cabinet Randy Yaloz.